Le baiser de la mouche déménage !

Le baiser de la mouche a déménagé  sur wordPress.org.

Retrouvez tous les anciens billets du Baiser de la mouche sur mon nouveau blog sur lequel ils ont été ont été transférés.

Et découvrez les nouveaux billets à venir sur mon nouveau blog : J’écris pas loin / Chris Simon

Nouvelle adresse : http://chrisimon.com/   (chrisimon avec un seul s)

N’hésitez pas à le suivre. Je me recentre sur l’écriture. Bien sûr, il y sera aussi toujours question d’auto-publication et de l’émancipation des auteurs par et pour le numérique.

 Merci de votre visite et à bientôt sur J’écris pas loin

Je vous invite à y laisser vos commentaires.

Mon nouveau blog

 

 

 

Tous mes livres. En ventes sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel...
Tous mes livres. En ventes sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel…

 

GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian
GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian

Chris Simon _ Licence Creative Commons BY-NC
1ère mise en ligne et dernière modification le 2 septembre 2014.

Publicités

#RaysDay Chapitres 1 et 2 de mon prochain roman

La page a déménagé.  Cliquez pour lire les chapitres : #RaysDay Chapitres 1 et 2 de mon prochain roman 

 

Tous mes livres. En ventes sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel...
Tous mes livres. En ventes sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel…

 

GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian
GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian

©2014 Chris Simon Judaïc Park
1ère mise en ligne et dernière modification le 22Août 2014.

 

 

 

Le 22 août, allez-vous participer au Ray’s Day ?

La page a déménagé. Cliquez sur le lien pour retrouver la nouvelle page :

Le 22 août, allez-vous participer au Ray’s Day ?

 

 

Tous mes livres. En ventes sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel...
Tous mes livres. En ventes sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel…

 

GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian
GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian

Bannières du Ray’s Day par Neil Jomunsi,
sous licence Creative Commons CC-BY

Chris Simon _ Licence Creative Commons BY-NC
1ère mise en ligne et dernière modification le 14 Août 2014.

 

Mes livres en images, Look A Book

 La page a déménagé. Cliquez sur le lien pour lire le billet : Mes livres en images, Look A Book

 

Tous mes livres. En ventes sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel...
Tous mes livres. En vente sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel…
GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian
GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian

Chris Simon _ Licence Creative Commons BY-NC

Photos ©2014 Chris Simon
1ère mise en ligne et dernière modification le 30 juillet 2014.

 

Parcours d’auteur : Chemin éditorial sinueux mais… finalement heureux

 

La page a déménagé. Cliquez sur le lien pour lire le billet : Parcours d’auteur : Chemin éditorial sinueux mais…  finalement heureux

 

Tous mes livres. En ventes sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel...
Tous mes livres. En vente sur Kobo, Amazon, KobobyFnac, Nook, immatériel…
GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian

1ère mise en ligne et dernière modification le 20 juin 2014

Photos ©Manou Fuentes

 

Parcours d’auteur, du papier au numérique avec Alex Nicol

J’ai invité  Alex Nicol, auteur de romans policier, à partager son expérience d’auteur sur mon blog. Un parcours mouvementé qui démontre qu’il n’y a pas une seule voie pour devenir auteur, publier et rencontrer son public. La priorité, c’est avant tout l’écriture.

Puisse cette expérience vous inspirer, vous aider à mieux comprendre l’auteur que vous êtes, vous guider dans les choix pas toujours faciles à faire.

Je remercie Alex Nicol d’avoir accepté cette invitation.

 

1.

L’écriture

Ecrire… le rêve et l’envie de beaucoup… Je me suis lancé dans la rédaction d’un texte il y a trente cinq ans, alors que je résidais à Madras en Inde du Sud. L’environnement paradisiaque, la culture des habitants, la qualité des relations m’avaient poussé à traduire ces ressentis en mots couchés sur le papier et déjà sous forme de roman policier. Je le sais aujourd’hui la qualité du produit était médiocre. Pourtant la gâchette du plaisir avait tiré sa première balle et le révolver ne devait plus cesser de tourner.

 

Chez NumerikLivres et toutes les plateformes
Chez NumerikLivres et toutes les plateformes

2.

L’éditeur

Vingt cinq ans plus tard, après des nouvelles rédigées dans une revue d’association, le besoin de tenter à nouveau la rédaction d’un roman policier avait titillé mes neurones et c’était plein de cette naïveté et de cette fougue de ceux qui croient en leur étoile que je me suis lancé  dans l’aventure. Mais l’expérience de la vie m’avait donné une compétence supplémentaire, cette sagesse qui croît sur les têtes chenues. Le succès fut au rendez-vous. Un éditeur acceptait de me publier. Ce premier ouvrage, qui poursuit son histoire aujourd’hui encore aura atteint les 10.000 exemplaires. D’autres textes suivront en même temps qu’une réflexion sur la fiabilité de mon éditeur me faisait prendre conscience de la nature de ce monde dont j’ignorais l’existence : l’édition était un marigot où tournoyaient des requins. Avec 6 à 10% de droits, l’auteur, qui était le moteur de l’édition (car pas d’auteur, pas de livres, donc pas d’éditeur) jouait le rôle du petit poisson que d’épouvantables carnassiers tentaient de déguster tout en lui laissant un peu de vie pour qu’il poursuive sa tâche.

3.

L’auto-édition

Une nouvelle expérience avec un autre éditeur s’avéra tout aussi catastrophique. C’est à partir de ce moment là que je commençais à envisager de travailler pour mon compte. Dans un premier temps, les contacts avec un certain nombre de confrères rencontrés sur les salons du livre qui produisaient intégralement leurs ouvrages, firent souffler un vent de liberté. C’était ça la solution : écrire, trouver un imprimeur, diffuser les livres et continuer à jouir de ce plaisir de l’écriture et des rencontres. La réalité, lorsqu’on la creuse un peu, est moins rayonnante. Mes collègues s’épuisaient à voyager de librairies en supermarchés pour obtenir que leurs bouquins soient pris en dépôt-vente et finalement consacraient beaucoup de temps, d’argent et d’énergie pour pas grand-chose.

chez NumerikLivres et toutes les plateformes
chez NumerikLivres et toutes les plateformes

4.

L’auto-édition numérique

Les premières liseuses avaient alors fait leur apparition. Cette piste m’apparut très prometteuse : la diffusion se faisait par Internet, supprimait un certain nombre d’intermédiaires (fabriquant de papier, imprimeur, transporteur, stockeurs) et tous les frais qui étaient liés à ces professions avec en plus, élément non négligeable, une baisse sensible du produit pour le lecteur et une rémunération convenable de l’auteur. Dans un premier temps, auteur patriote, je me suis tourné vers la FNAC pour diffuser mes romans sur leur liseuse KOBO. Ce fut un véritable parcours du combattant. Sans éditeur derrière lequel s’adosser, cela devenait quasiment impossible d’obtenir le sésame. Je suis alors allé voir Amazon dont la redoutable efficacité pour mettre en ligne un roman à partir d’un document tapé sur un traitement de texte me confirmait que j’avais frappé à la bonne porte. En même temps, je me lançais sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc) pour m’y faire connaître. Plusieurs romans y furent ainsi lancés avec des résultats encourageants. Cela me permit d’intégrer la communauté des auteurs indépendants (« les Indés ») et d’y croiser sur la toile des collègues passionnés par leur activité (Chris Simon, Jacques Vandroux, Christelle Morize, Laurent Bettoni, Agnes Martin Lugand, pour ne citer qu’eux mais il y en a eu beaucoup d’autres). J’ai beaucoup apprécié cette communauté de gens qui ne se prenaient pas la tête et partageaient leur expérience et leur gentillesse.

5.

Le retour à l’écriture

Puis est venu à nouveau le temps de la réflexion : je passais plus de temps à « vendre » mes romans qu’à écrire d’autres histoires et, faut-il l’avouer, le plaisir n’était pas le même. En cherchant sur internet, j’ai fini par trouver une maison d’édition dont les valeurs répondaient aux miennes. La maison Numériklivres, sous la houlette bicéphale de Jean François Gayrard et d’Anita Berchenko avait fait le choix du Numérique pur et rémunérait très correctement ses auteurs. Par ailleurs, avant que je puisse lui soumettre un manuscrit, Jean François m’avait demandé de rédiger un petit texte pour répondre à cette question : «  pourquoi voulez vous publier en numérique ? ». La nature de ma réponse conditionnait mon entrée dans son écurie.

Dois-je le dire ? Si je continue de participer à la promotion de mes livres sur Facebook, et ceux-ci sont maintenant disponibles sur tous les types de support, j’ai retrouvé le temps et le plaisir de l’écriture.

Chez NumerikLivres et toutes les plateformes
Chez NumerikLivres et toutes les plateformes

6.

Le mot de fin d’Alex Nicol

Naturellement cette expérience est très personnelle. Certain s’y retrouveront peut être ; d’autres continueront de préférer le travail solitaire de l’artisan qui peaufine intégralement son objet d’art.

Finalement, seul compte le résultat, ce trésor inestimable, pur produit de notre imagination, qui, le temps d’un regard sur une page ou une tablette, transportera le lecteur en des contrées que ses rêves les plus fous n’auraient pu imaginer.

Texte © Alex Nicol

Photos – © NumeriKLivres

Mes autres livres
Mes autres livres
GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian

1ère mise en ligne et dernière modification le 1er juin 2014

#Lundiblogs fête ses deux mois

 Si vous découvrez le #lundiblogs cliquez ici et pour un historique
#lundiblogs  est un rendez-vous des blogueurs chaque lundi.

Comment ça marche ?

  • Tous les lundis et uniquement les lundis vous tweetez un de vos billets avec le hashtag #lundiblogs.

De la qualité des contenus dépend le succès de lundiblogs :

  • Tous les sujets sont permis : littérature, sciences, sciences humaines, techniques, prose, poèsie, photos, films, art plastique…
  • N’oubliez pas que vous demandez du temps aux internautes pour découvrir ou lire votre billet, alors respectez ce temps qu’ils vous donnent :
  • Pas de publicité, pas de lien de blog, pas de lien qui mène vers un autre lien et ainsi de suite, personne n’a le temps pour ça ! mais un lien d’un billet précis avec un sujet défini.
  • Si vous lisez un billet intéressant qui n’a pas le #lundiblogs invitez l’auteur du blog a participé aux lundiblogs.

Lundi blog est un système collaboratif, chaque abonné par sa participation fait la qualité et la réputation des lundiblogs.

Pour être lu et retwitté :

  • Soignez vos contenus.
  • Mettez une accroche de quelques mots pour donner envie de lire votre billet. Si vous n’avez rien écrit de nouveau billet pendant le weekend, vous pouvez tweeter un ancien billet qui vous semble toujours digne d’intérêt.

Pour une bonne utilisation de twitter :

  • Un tweet disparaît au bout d’une heure. Donc il n’est pas inutile de twitter trois fois par jour le même billet. À cet effet, je vous conseille de changer l’accroche car un même Twittos accrochera peut-être à la deuxième accroche de votre billet et le lira.
  • Retweetez les billets #lundiblogs que vous avez lus et que vous avez trouvés intéressants afin de partager de bons contenus avec vos followers.
  • Engagez un dialogue avec les blogueurs de ces billets qui vous ont plus, créez des liens, commentez directement sur leurs blogs si vous en avez le temps et l’envie.

Que permet #lundiblogs  :

  • Donner un succroit de visiblité à de nombreux blogueurs.
  • Une traçabilité des billets twittés et donc un accès plus facile. Car il suffit à tout twittos de faire une recherche #Lundiblogs pour voir la liste de tous les sujets twittés chaque lundi.
  • De remettre en circuit des billets toujours d’actuallité, mais qui ne circulaient plus. Par exemple si vous n’avez pas de nouveau billet à tweeter lundi prochain, vous pouvez twitter un ancien billet dont le contenu vous semble toujous d’actuallité ou intéressant.
  • Lire, commenter et retweeter les billets des autres blogueurs et communiquer avec eux.
  • Inviter les blogueurs que vous appréciez sur les réseaux  à suivre lundiblogs sur Twitter @lundiblogs et à participer.
  • Vous encourager à créer et à lire des contenus originaux.
  • Dynamiser la communauter des blogueurs.

Prochain rendez-vous et date d’anniversaire (2 mois d’existence) le lundi 21 avril 2014. Soyez nombreux à participer. Je rappelle que tous les auteurs et lecteurs de blogs sont invités, cependant j’aimerais rappeler ceci :

Pas de publicité, de promotion de livres ou de produits. Les  billets à but promotionnel ne seront pas retweetés par @lundiblogs et s’ils deviennent persistants, ils seront reportés comme spams. Désolée, mais lundiblogs refuse d’être un support publicitaire de plus dans le paysage des réseaux sociaux.

J’espère que ces lundis vous motiveront pour écrire de nouveaux billets riches en informations, en idées, en prose et en poésie. Créer un espace d’échange et de partage, dans lequel chacun peut venir puiser, est aussi la mission de ce rendez-vous hebdomadaire.

Chaque lundi, n’oubliez pas de mentionner le hashtag #LundiBlogs dans vos tweets.

Suivre lundiblogs sur Twitter @lundiblogs

Mes autres publications sur Amazon, Kobo et iTunes
Mes publications sur Amazon, Kobo, KobobyFnac, Nook et iBookStore

GOINGmobo, the Magazine of the Mobile BohemianGOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian

Chris Simon _ Licence Creative Commons BY-NC
1ère mise en ligne et dernière modification le 16 avril 2014.

Photos – crédits : © Chris Simon – 2014

https://plus.google.com/u/0/111364180156518270697/posts?rel=author