Pourquoi en numérique ? Un entretien avec Jacques Vandroux

Derrière le nom de Jacques Vandroux se cache une équipe soudée, en couple dans la vie, composée de Jacques, le romancier, et de Jacqueline, son épouse et agent littéraire. Grenoblois d’adoption et tous deux ingénieurs.

Je les ai rencontrés sur les réseaux sociaux et dans les groupes d’auto-publiés. Ils ont fait un joli succés avec Au Cœur du Solstice le dernier roman de Jacques. Publié en février 2013 et qui affiche au compteur 5 500 copies vendues à ce jour.

Dans la tranquillité de l’été, ils ont publié un guide Grimpez vers le top 100 dans lequel ils relatent leur expérience étape par étape. Ce nouvel ebook, dont une version papier vient tout juste de sortir, intéressera tous les  auteurs qui se posent des questions sur l’auto-publication numérique. Les guides sérieux sur le sujet et basés sur l’expérience d’un succès sont encore rares en français, cette rubrique tente de vous les présenter. J’espère que le guide de Jacques et Jacqueline répondra à vos attentes et vous encouragera et soutiendra dans vos démarches.

En attendant, place aux deux J !

Jacques a toujours aimé écrire, et c’est en 2005, qu’il a commencé son premier roman, Les Pierres Couchées, pour passer les heures d’attente stériles au cours de ses nombreux déplacements. Écrire est pour lui un moment agréable. Il ne peut malheureusement pas s’y consacrer autant qu’il le souhaiterait, bien pris par ailleurs, par son métier et sa vie de famille. Deux romans ont pourtant suivi, et un autre est en train de voir le jour, en espérant qu’il aura autant de succès que les précédents.

Jacques-line quant à elle, est quelqu’un qui a la tête sur les épaules. Elle s’intéresse aux nouvelles technologies, sans pour autant être une experte. Un peu plus disponible que Jacques, c’est elle qui s’occupe de tout ce qui n’est pas écriture : formatage, couvertures, publication numérique et papier, aspects administratifs et légaux, relectures et corrections, création et alimentation d’un blog, et enfin, marketing et relationnel. C’est elle, par exemple, qui écrit le premier jet des interviews de Jacques, dont celle-ci. Des tâches finalement conséquentes, surtout lorsqu’on débute. Avec la parution de Grimpez vers le top 100, un guide pour bien débuter dans l’auto-édition numérique, dans lequel elle partage cette expérience, Jacques-line sort un peu de l’ombre.

Cette aventure éditoriale à deux a été une expérience de couple vraiment exaltante qui nous a fait découvrir un monde nouveau, et rencontrer, aussi bien virtuellement que dans la vie réelle, des gens passionnés. Mais ne nous emballons pas ! Sinon, nous n’allons pas réussir à répondre aux questions de Chris.

Disponible sur Amazon, Itunes, Kobo, Kobo by Fnac, chapitre.com
Disponible sur Amazon, Itunes, Kobo, Kobo by Fnac, chapitre.com

Jacques et Jacqueline  répondent aux  5 questions

1.

 Pourquoi l’auto-édition numérique et non pas l’édition ?

Après l’écriture de son premier roman, Jacques a fait le tour d’un grand nombre de sites internet et de forums consacrés à l’édition. Ce qu’il y a lu l’a découragé. Une moyenne d’un manuscrit pour 600 acceptés, cela laisse peu de chances d’être l’élu, surtout pour un primo-romancier qui n’a aucune expérience. Et puis… on ne se voyait pas envoyer un manuscrit de plus de 600 pages A4 à une centaine de maisons d’édition. La perspective d’être édité un jour est donc restée dans le domaine de l’utopie, du « Un jour… peut-être ».

Plus tard, nous avons découvert l’auto-édition numérique par hasard, grâce à l’émission Capital dans laquelle David Forest présentait son parcours. Nous nous sommes dit « Pourquoi pas nous ? ». Nous étions totalement inexpérimentés, mais nous nous sommes lancés par jeu, espérant une centaine de ventes dans l’année. Après le succès des deux premiers romans, nous avons hésité à nous faire éditer par un éditeur numérique pour Au Cœur du Solstice. Mais nous avions envie de rester maîtres du jeu. Nous ne voulions pas nous engager, avec l’idée qu’un éditeur ayant pignon sur rue nous ferait peut-être une proposition intéressante. Nous sommes de doux rêveurs.

Pour Grimpez vers le top 100, un livre qui parle d’auto-édition numérique, le choix s’est imposé de lui-même.

Disponible sur Amazon, iTunes, Kobo
Disponible sur Amazon

2.

Vous avez fait la couverture ? Basée sur quels critères ? Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées, les conseils que vous pouvez donner ?

Ah, la couverture… vaste sujet ! Un point sur lequel notre marge de progression reste importante. Sans connaissance dans les logiciels graphiques, nos couvertures sont totalement artisanales, et nous l’assumons. Certains les trouvent sympas, d’autres ne les trouvent pas terribles, question de goût. Nous, on aime bien ! Elles ont au moins le mérite d’attirer l’œil et n’ont pas empêché le succès des romans de Jacques. Pour l’avenir, nous avons prévu d’en modifier certaines, et pourquoi pas un jour de faire appel à un professionnel. Mais cela prend du temps de chercher  et trouver la perle rare qui réalisera la couverture de nos rêves, tout en respectant une certaine éthique.

Pour Grimpez vers le top 100, nous avons eu un coup de pouce : des conseils personnalisés de Laurent Bettoni, que nous remercions. Il est vrai que cette dernière couverture fait un peu plus professionnelle que les précédentes.

Disponible sur Amazon, Itunes, Kobo, Kobo by Fnac
Disponible sur Amazon, Itunes, Kobo, chapitre.com

3.

Faites-vous des promotions ponctuelles (changement de prix, gratuité…) ? Sur quelles plateformes ?

Pour Grimpez vers le top 100, vendu 2.99 euros, nous n’avons pas prévu de faire de promotion ponctuelle. Ce livre est déjà vendu à bas prix par rapport au travail de recherche qu’il y a derrière, et nous ne souhaitons pas le brader. Jacques-line a écrit ce guide pour valoriser son expérience et en faire profiter ceux qui le souhaitent. Elle a cherché à en faire un guide sérieux et complet. Les premiers commentaires des lecteurs semblent montrer que le pari est réussi.

Pour Au Cœur du Solstice Amazon nous a proposé une offre éclair Kindle. Une occasion qui ne se refuse pas ! Cela permet de  monter rapidement dans le top 100 des ventes et de toucher de nouveaux lecteurs. Sur les autres plateformes, il n’y a pas eu de promotion.

Disponible sur Amazon, iTunes, Kobo
Disponible sur Amazon

4.

Quelles sont les actions qui ont le plus d’impacts sur tes ventes ? Peux-tu quantifier ces actions ?

Beaucoup d’actions peuvent être mises en œuvre pour tenter d’augmenter les ventes. La plupart sont très chronophages, et il est vraiment difficile de quantifier exactement leur impact. Nous n’avons, par exemple, aucune idée du nombre de nouveaux lecteurs que notre blog a pu nous amener.

Par contre, l’action qui apporte le plus de ventes et de nouveaux lecteurs est, dans notre cas, la publication d’un nouveau livre. Si un auteur dispose de peu de temps, il vaut mieux à notre avis, qu’il se concentre en priorité sur l’écriture.

5.

Démarches-tu les blogs et sites de critiques. Combien de critiques as-tu obtenues sur ton/tes livre (s) ? Es-tu satisfait (e) de tes relations avec ces sites et blogs ?

Au Cœur du Solstice bénéficie de quatre chroniques dont une seule a été sollicitée. Toutefois, nous ne systématiserons pas ce genre de démarche. Nous avons du mal à solliciter les gens d’emblée, sans avoir au préalable créé une relation avec eux. . Et puis… certains chroniqueurs ont une Pile à Lire tellement longue ! Par ailleurs, la recherche de blogs adéquats peut s’avérer longue lorsqu’on ne connaît pas ces milieux. Cependant, même si l’impact sur les ventes est très difficile à quantifier, il est toujours agréable de voir son livre commenté par un lecteur ou une lectrice qui a pris le temps de lire le roman et de donner son avis. Nous avons ensuite lié des liens cordiaux avec les chroniqueurs.

D’ailleurs, j’en profite pour lancer un appel : si jamais un chroniqueur lit ces lignes et souhaite chroniquer un de nos livres, qu’il n’hésite pas à nous contacter !!

L’intérêt du numérique, c’est aussi qu’il n’y a pas d’urgence. À titre d’exemple, La femme sans peur de Jean-Philippe Touzeau est paru en décembre 2012  et fait un tabac six mois plus tard.

Pour sa promotion, chacun peut donc aller à son rythme, et qui sait, peut-être la magie du numérique opérera-t’elle ?

Disponible sur Amazon, iTunes, Kobo
Disponible sur Amazon

Blog de Jacques Vandroux :

http://www.jacquesvandroux.blogspot.fr

 

Lire les entretiens précédents d’auteurs auto-publiés :

Entretien avec Marie Fontaine

Entretien avec Laurent Bettoni

Entretien avec Éric Nicolas

Entretien avec David Gaughran

Entretien avec Charlie Bregman

Entretien avec Agnès Martin-Lugand

Entretiens croisés avec Laurent Bettoni

Entretien avec Emily Hill

Entretien avec Fabienne Betting

Entretien avec Florian Rochat

Pourquoi en numérique ? est une série d’entretiens avec des auteurs autoédités en numérique, mais aussi d’autres acteurs qui font les corrections, le formatage, etc. et acceptent de travailler avec eux.

Si vous désirez un entretien veuillez lire les démarches à suivre. Si vous êtes auteur ici , si vous n’êtes pas auteur 

GOINGmobo, the Magazine of the Mobile Bohemian

Chris Simon _ Licence Creative Commons BY-NC

Photos  ©2013 Jacqueline Vandroux & Jacqueline Vandroux

1ère mise en ligne et dernière modification le 31 août 2013

Une réflexion sur “Pourquoi en numérique ? Un entretien avec Jacques Vandroux

  1. Pingback: Pourquoi en numérique ? Un entretien avec Thibault Dalavaud | le baiser de la mouche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s